14 février 2020…Forum des poursuites d’études en GMP

Vendredi 14 février s’est tenu le cinquième forum « poursuite d’études post DUT » dans les locaux du département GMP.

Une vingtaine de formations étaient représentées dans les domaines de la conception, de l’innovation, de la mécatronique, de l’aéronautique, de la maintenance, etc. La plupart des stands étaient tenus par d’ancien.ne.s GMP Le Havre, ce qui a facilité le contact avec les étudiant.e.s de première et deuxième années.

Ce forum est un lieu d’échanges qui permet chaque année aux futur.e.s diplômé.e.s GMP de trouver leur voie. C’est également l’occasion pour les enseignant.e.s du département de revoir les « anciens » et de constater que le DUT GMP offre de belles perspectives professionnelles !

28 novembre 2019…Concours « Pont composite » du SAMPE

4 étudiants de DUT GMP, Louis Duval, Lilian Morançais, Valentin Rebel-Legendre, Manon Tocqueville, encadrés par leurs professeurs, Christophe Garnier et Laurent Bizet, ont participé au concours étudiant « pont composite » du SAMPE[1] à Nantes jeudi 28 novembre.

Le concours consiste à développer et construire une maquette de pont en composite à fibres de carbone qui est testée en appuyant dessus jusqu’à rupture lors de la compétition. Chaque pont pèse en moyenne 300g pour 60cm de long et est fabriqué avec les matériaux fournis par l’organisateur.

Cette année, ce concours a réuni 8 équipes d’écoles d’ingénieurs et d’universités françaises devant 300 industriels français. L’IUT Saint-Nazaire a gagné le concours pour la performance de son pont et l’IUT Le Havre a remporté le premier prix spécial du jury de l’histoire du concours.

Plus d’infos : https://www.sampe-france.org/?q=fr/les-articles-concours-pont-composite

[1] Society for Advancement of Material Process Engineering

22 novembre 2019…Projet défi

Depuis trois ans, l’équipe enseignante du département GMP a lancé le « Projet Défi » à destination des élèves de première année. Lors de cette activité, qui se déroule rapidement après la rentrée universitaire, les étudiants sont confrontés à une problématique concrète et disposent d’une quarantaine d’heures pour livrer un système opérationnel, prêt à concourir face aux autres équipes de la promotion. Pour cette édition 2019, ils devaient concevoir et réaliser un objet parcourant la plus grande distance possible en ligne droite en utilisant uniquement du matériel défini dans une liste spécifique. Un bonus était également attribué aux équipes réussissant à faire passer leur objet entre deux drapeaux distants de 0.8m.

L’objectif pédagogique de ce « Projet Défi » est multiple : apprendre à se connaître, travailler en équipe, planifier des tâches, analyser un problème, rechercher des solutions, expérimenter, restituer un travail effectué aussi bien à l’oral qu’à l’écrit … La finalité est également de montrer aux nouveaux étudiants l’intérêt et la complémentarité des enseignements dispensés en GMP pour mener à bien une entreprise de ce type.

13 décembre 2018…Conception d’un four à pain et rencontre avec Mr Gaël, le boulanger

Depuis quelques mois déjà et dans le cadre de leur projet tuteuré, douze étudiants de deuxième année du département GMP se sont lancés dans la conception d’un four à pain.  Ce projet s’est construit en avril 2018 autour d’un partenariat entre GMP et M.Philippe Gaël, professeur des écoles ayant récemment obtenu son CAP de boulanger et qui souhaite opérer une reconversion dans la boulange. Le cahier des charges a donc été défini en étroite collaboration avec le futur boulanger afin de répondre aux mieux à ses attentes et les principes suivants ont été retenus: four métallique à bois à double soles tournantes, transportables sur une remorque et offrant une surface de cuisson de 2m².

Pour permettre aux étudiants de présenter une première étape de leur travail de conception et de questionner également M.Philippe sur son projet professionnel, une rencontre a été organisée jeudi 13 décembre en GMP. Les échanges ont été riches aussi bien sur les aspects techniques liés à la conception du four que sur le métier de boulanger d’autant plus que M.Philippe souhaite travailler en bio, au levain et sans levures, avec des farines variés (seigle, petit épeautre, sarrasin,…).

Cette rencontre s’est terminée par un petit goûter au cours duquel les étudiants ont pu déguster deux pains façonnés par notre futur boulanger: un vrai régal et une motivation de plus pour mener à terme ce beau projet. Sans faire de vilains jeux de mots, il nous reste beaucoup de pain sur la planche pour livrer ce four mais la motivation est au rendez-vous. Nous vous tiendrons informés de l’évolution de ce projet dans les semaines à venir.

Jeudi 24 mai 2018
Course en Cours 

Équipe gagnante « Eco l’Eau » du collège de Marcel Marceron de Montfort sur Risle.

Cette année encore, la finale de « Course en Cours » s’est déroulée à l’IUT du Havre le jeudi 24 mai 2018 de 9h à 17h. Durant cette compétition, des élèves de collèges et de lycées ont présenté leur petit bolide électrique qu’ils ont confectionné tout au long de l’année et ont participé à trois « épreuves » : une épreuve sur piste, une soutenance orale et la présentation d’un stand et d’un portfolio. Au bout d’une journée intense en émotions, l’équipe qui est arrivée en tête est la team « Eco l’Eau » du collège de Marcel Marceron de Montfort sur Risle talonnée de près par les «As du Volant » du collège Georges d’Amboise de Gaillon et les « Doct’Eure » du lycée Modeste Leroy d’Evreux. Un très grand bravo à l’ensemble des équipes qui a encore fourni un travail de qualité pour cette nouvelle saison de « Course en Cours ».

«As du Volant » du collège Georges d’Amboise de Gaillon
« Doct’Eure » du lycée Modeste Leroy d’Evreux
 
L’équipe organisatrice de l’IUT du Havre, département GMP.
Les trophées

Du 3 au 10 septembre 2017
La compétition Hydrocontest 2017 (Saint-Tropez)

Team Hydrocontest Université Le Havre Normandie

Coline Hernandez – team manager

Titouan Raffin – communication manager

Guillaume Lamour – Logistics manager

Laurent Bizet – Supervisor teacher

L’Hydrocontest est la première compétition internationale dédiée à l’efficience énergétique des industries nautique et maritime. Ce concours réunit étudiants, équipes professionnelles et amateurs du monde entier pour concevoir, fabriquer et piloter un ou deux bateaux les plus efficients possible, chacun adapté aux épreuves imposées.

L’Université Le Havre Normandie a participé aux 3 épreuves de l’Hydrocontest : bateau léger (avec une charge de 20 kg), bateau lourd (avec une charge de 200 kg) et course longue-distance (distance parcourue en une heure) qui ont lieu à Saint-Tropez du 3 au 10 septembre 2017.

L’ULHN termine 18e / 24 en léger (6e / 7 parmi les français), 10e/24 en lourd (2è français ex-æquo) et 13e / 24 en longue distance.

L’ULHN a reçu un prix hors courses (7 prix hors-course au total), le premier prix pour l’éco-conception, c’est-à-dire pour l’approche technique la plus écologique sur les bateaux. En effet, nos deux bateaux possèdent chacun environ 30% de fibres de lin en masse dans leur structure. De plus, le bateau lourd possède deux flotteurs qui recyclent les boudins d’un bateau gonflable. Le prix a été remis par Roland Jourdain, skipper et promoteur de l’écologie dans la construction nautique.