CANDIDATER EN LICENCE PROFESSIONNELLE
Pour candidater en Licence professionnelle, connectez-vous à : https://ecandidature.univ-lehavre.fr/
Pour vous aider, voici la procédure à suivre :

Mention : Management des organisations

Parcours : Contrôle de Gestion (CDG)

QU’EST-CE QUE LE MÉTIER DE CONTRÔLEUR DE GESTION ?

Le contrôleur de gestion organise et contrôle la gestion économique (définition d’objectifs, indicateurs d’activité, mesure de performance, …) d’une structure (entreprise, filiale, collectivité territoriale, …) et en optimise la rentabilité financière selon les choix stratégiques décidés par les instances dirigeantes et les règlementations (commerciales, fiscales et financières).

MODALITÉS D’ADMISSION

La licence professionnelle Contrôle de Gestion est ouverte aux étudiant·e·s :

  • titulaires d’un DUT Gestion des entreprises et des administrations option GMO ou GCF,
  • titulaires d’un BTS Comptabilité Gestion,
  • de L2 AES et la L2 Eco-gestion en réorientation ou souhaitant entrer rapidement dans la vie professionnelle

CRITÈRES D’ADMISSION

Les résultats scolaires obtenus lors d’un :

  • DUT GEA GCF ou GMO seulement, BTS CGO, licence  économie gestion  2ème année  accomplie
  • La motivation lors d’un entretien individuel
  • La présence d’un éventuel projet  professionnel avec le CDG peut être un réel plus
  • Un contrat avec une entreprise en rapport avec le CDG

Les étudiants ayant trouvé une entreprise, doivent renvoyer au département GEA les 2 fiches remplies ci-dessous :

RENSEIGNEMENTS PRATIQUES

  • Lieu d’enseignement : IUT du Havre, département Gestion des entreprises et des administrations (site de Caucriauville)
  • Responsable pédagogique : Delphine HAUCHARD

delphine.hauchard@univ-lehavre.fr

02-32-74-46-19 (secrétariat du département GEA)

  • Elle est aussi accessible via le dispositif de VAPP (validation des acquis professionnels et personnels)

formation.continue@univ-lehavre.fr

02-32-74-44-50

FORMATION EN ALTERNANCE

Les enseignements se déroulent de Septembre à Juin selon le rythme hebdomadaire suivant : 3 jours en structure professionnelle / 2,5 jours d’enseignement à l’IUT. Certaines semaines sont entièrement consacrées à la structure selon un calendrier préparé en amont, les enseignements s’étalant sur 32 semaines.

Cette licence s’articule autour d’enseignements théoriques et professionnels conçus dans le cadre de partenariats avec les entreprises implantées sur le territoire normand.
Les étudiants intégrant cette formation peuvent lier la théorie à la pratique tout au long de l’année universitaire.

Cette formation professionnelle permet d’acquérir les compétences nécessaires au métier déclinées en 5 axes principaux :

  • maîtriser l’environnement professionnel du métier à travers l’apprentissage des outils numériques, du management, de la comptabilité privée et publique financière de base, des règles juridiques et fiscales en vigueur ;        
  • communiquer en français et anglais dans le métier en utilisant les outils adéquats ;                
  • piloter la performance externe de la trésorerie ;            
  • piloter la performance interne par le calcul des coûts, le processus budgétaire et le reporting entre autres ;        
  • conduire un projet professionnel.

COMPÉTENCES ACQUISES

  • produire un système de calcul des coûts aux objectifs de l’organisation,
  • calculer, justifier et hiérarchiser des indicateurs de performance,
  • utiliser différentes méthodes de calcul des coûts pour différents types de décisions,
  • aider les différentes unités de gestion d’une structure par l’élaboration d’un budget et le suivi de ce budget,
  • exploiter les résultats de la procédure budgétaire en fin d’année,
  • concevoir les adaptations nécessaires du système de calcul de coûts, des indicateurs de performance, d’un tableau de bord ou d’une procédure budgétaire existants ou les mettre en place s’ils n’existent pas.

ET APRÈS ? MÉTIERS ET SECTEURS D’ACTIVITÉS

Les savoirs et compétences acquis au cours de cette formation permettent de travailler dans différentes structures telles que :

  • entreprises de taille moyenne, intermédiaire ou grande
  • cabinets comptables
  • sociétés de conseil
  • entreprises publiques/établissements publics
  • collectivités territoriales
  • organismes du secteur associatif (mutuelles, coopératives, associations)

Le rôle du contrôleur de gestion est de concevoir, structurer et mettre en œuvre des outils d’analyse performants permettant l’atteinte des objectifs.

Plaquette téléchargeable de la LP CDG