27 janvier 2015

Venue du lycée Guillaume Le Conquérant de Lillebonne

 

Accueillir le temps d’une journée des lycéens accompagnés de leurs enseignants pour leur faire découvrir les différentes facettes de l’Université : tel est l’objectif de « la journée d’immersion » organisée par l’Université du Havre, le 27 janvier dernier. Une initiative mise en place aussi dans de nombreuses autres universités.

Cette opération vise à permettre aux élèves de Terminale de découvrir les études supérieures, la vie étudiante et d’élargir ainsi leur choix d’orientation.370 élèves de Terminale du lycée Guillaume Le Conquérant de Lillebonne, accompagnés d’une vingtaine d’enseignants ont ainsi été accueillis, le 31 janvier dernier, par le Vice-Président Pedro Lages dos Santos.


Un programme de découvertes
Le matin, les futurs étudiants ont pu avoir accès à l’offre de formation ainsi qu’à la présentation de différents services, tels que la vie étudiante, l’orientation, l’insertion professionnelle et l’international. Ils ont ensuite bénéficié de visites guidées par des étudiants de la bibliothèque, de la maison de l’Etudiant, du gymnase et du Campus.
L’après-midi a été consacrée à la découverte des différents UFR (lettres et sciences humaines, affaires internationales, sciences et techniques, IUT et ISEL) avec notamment des visites d’ateliers ou de laboratoires, des tables rondes, des conférences et des rencontres avec des étudiants.

Qu’est-ce-que le TOEIC ?
 

C’est un certificat qui est reconnu, et souvent demandé, par de nombreuses entreprises et écoles supérieures en France et à l’étranger. C’est un atout pour l’insertion professionnelle et/ou les poursuites d’études.

Par conséquent, nous offrons  une formation transversale ouverte à tous les étudiants inscrits en deuxième année de DUT, en licence ou en année spéciale ainsi qu’un test blanc sur les deux sites, Caucriauville et Frissard.

Tous les étudiants inscrits à l’IUT bénéficient du tarif négocié pour le passage du TOEIC qui se déroule soit à l’IUT site de Caucriauville, soit sur le site Lebon, en fonction de la date choisie.

L’an passé, un grand nombre étudiants issus de plusieurs départements du site de Caucriauville et du site Frissard, ont passé le TOEIC.

Cours de préparation

Site de Caucriauville – tous les jeudis, entre le 8/11 et le 20/12/2018 de 13h30 à 15h00 – salle 414, avec un TOEIC blanc prévu le jeudi 24 janvier 2019.

Site Frissard – tous les jeudis entre le 8/11 et le 13/12/2018 – en salle 219, avec un TOEIC blanc prévu le jeudi 17 janvier 2019.

 

Calendrier des dates du passage du TOEIC ici

 

Ouverture des inscriptions pour 2019 :

 

Session du 26 Janvier 2019

https://www-apps.univ-lehavre.fr/language_certification/frontend/web/fr/session/detail/toeic-2019-01-26-1000

Session du 9 mars 2019

https://www-apps.univ-lehavre.fr/language_certification/frontend/web/fr/session/detail/toeic-2019-03-09-1000

Session du 15 mai 201

https://www-apps.univ-lehavre.fr/language_certification/frontend/web/fr/session/detail/toeic-2019-05-15-1000

 

Inscrivez-vous sur le lien « Authentification LDAP » afin de bénéficier du tarif qui vous est accordé.

 

Contacts :

  susannah.monnier@univ-lehavre.fr (enseignante d’anglais au département GEA)

  akima.craik@univ-lehavre.fr (enseignante d’anglais au département HSE)

 

 

Service universitaire des sports

Toutes les activités sportives et de loisirs proposées par le SUAPS : informations, actualités, unités libres et programme de l’année universitaire.

Le Service Universitaire d’Activités Physiques et Sportives (SUAPS) vous offre de multiples possibilités pour pratiquer un sport dans le cadre de vos études à l’université, et ce quel que soit votre niveau. Renseignez-vous ici, et bougez avec le SUAPS !

Le département GEII organise les 5, 6 et 7 juin 2013 à l’IUT le 40ème Colloque National Pédagogique qui réunira les 52 départements GEII de France (métropole et DOM-TOM).

Ce sont 150 enseignants chercheurs et enseignants qui se rencontreront sur 3 jours pour échanger sur leurs pratiques pédagogiques en vue d’accueillir les nouveaux bacheliers de la voie technologique.

Ce sont aussi 40 exposants installés dans la galerie et dans les salles de DS du rez-de-chaussée du site Caucriauville qui viendront présenter leurs nouveaux équipements didactiques et industriels ainsi que des outils logiciels.  La liste des exposants est disponible sur notre site dédié au colloque : http://colloquegeii.gesi.asso.fr/colloque_2013/

Les collègues intéressés par les méthodes d’évaluation pour la pédagogie par projet, les évaluations en ligne avec les plateformes moodle (appelée en local EUREKA), iutenligne ou d’exercices WIMS, peuvent assister aux exposés dans les commissions. Les plannings sont consultables sur le site dans la rubrique « commissions ».

Passerelle pour les étudiants en CPGE


Vous avez appris à travailler régulièrement et vous avez été assidu.
Vous avez amélioré votre niveau en anglais, mathématiques, physique et/ou en sciences industrielles mais vous rencontrez des difficultés à l’issue de votre premier semestre.

Vous souhaitez vous réorienter.

Intégrez donc le DUT GEII (Génie Electrique et Informatique Industrielle) à l’IUT du Havre,  pour une sortie en juin avec un Bac+2. Vous bénéficierez d’une formation pluridisciplinaire et professionnalisante organisée en TP, Projets et cours/TD.

Semaine de travail : 30 heures.

A l’obtention du DUT, vous pourrez alors poursuivre en Bac +3 (Licence professionnelle) ou en Bac+ 5, notamment en écoles d’ingénieurs (INSA, Polytech, UT, CESI, EISIGELEC, ENSICAEN, …) ou en Master.

Modalités de recrutement :

  • Vos bulletins de terminal et de premier semestre de CPGE
  • Vos relevés de notes au baccalauréat
  • Un entretien avec le chef de département : iut-dir-geii@univ-lehavre.fr


Date de rentrée : début janvier

Découvrir et entreprendre

Premier département ouvert à l’IUT Le Havre, la formation Génie Électrique et Informatique Industrielle forme pour répondre aux demandes des milieux professionnels en techniciens supérieurs et cadres intermédiaires dans les domaines de :

  • la production et distribution de l’électricité,
  • la conversion d’énergie, la motorisation électrique,
  • les automatismes,
  • les réseaux de communications industrielles et les supervisions,
  • la régulation et l’instrumentation,
  • les énergies durables.

Une voie, des métiers

Nos étudiants deviennent automaticiens, techniciens en équipements électriques et spécialistes des réseaux industriels. Leur rôle dans l’entreprise est de mettre en place les équipements indispensables à une production sûre, non polluante, économique et d’en assurer leur maintenance. Il leur faut aussi assurer une logistique efficace en garantissant la communication des machines entre elles. Les entreprises du tertiaire et les administrations les recrutent aussi pour des missions de gestion de bâtiments (distribution électrique, climatisation), d’équipements urbains ou d’installations hospitalières.
Au sien de l’entreprise, nos diplômés sont amenés à évoluer vers plus de responsabilité.

Une formation adaptée

  • Une pédagogie innovante en phase avec le monde professionnel et caractérisée par la part importante accordée à la formation pratique et l’apprentissage par projets,
  • Un enseignement qui allie formation scientifique, professionnelle et générale assuré à la fois par des enseignants-chercheurs, des enseignants et des professionnels,
  • Une culture scientifique et une formation générale solide qui permettront au technicien supérieur de s’adapter à l’évolution des technologies,
  • Une formation professionnelle technologique qui facilite une insertion rapide dans l’industrie : un stage de dix semaines en milieu industriel est organisé à la fin de la deuxième année,
  • Un partenariat constant avec les milieux professionnels, qui constitue une collaboration étroite entre l’industrie et la formation : module « Connaissances de l’entreprise » animé par des professionnels,
  • L’existence des licences professionnelles (spécialisations post-DUT), dont l’objectif est d’améliorer les débouchés professionnels dans des secteurs particuliers,
  • La possibilité de poursuivre ses études en master, en écoles d’ingénieurs en formation initiale (INSA, Polytech, UTBM,…) ou par alternance (CESI, ESIGELEC,…).

Les projets tutorés

Les projets tutorés ont pour objectif de placer les étudiants en situation d’autonomie. Ils sont le lieu de convergence de tous les enseignements et l’espace d’apprentissage par excellence de l’autonomie. Le sujet du projet peut être à l’initiative des étudiants ou fourni par l’enseignant tuteur du projet.

Ce projet doit permettre :

  • l’apprentissage de la méthodologie de conduite de projet,
  • la mise en pratique des savoirs et savoir-faire,
  • l’apprentissage de l’autonomie et, pour certains sujets, de la polyvalence.

300 heures de travail personnel sont réservées aux projets tutorés…

Les métiers

Le choix :

  • Chargé d’affaires en bureau d’études
  • Ingénieur technico-commercial
  • Technicien automaticien
  • Responsable qualité
  • Enseignant
  • Formateur en automatismes
  • Technicien de maintenance